Pour Christiane

Re: Pour Christiane

Messagepar Kristiane » Décembre 4th, 2017, 8:58 pm

TRIP EN JUDEE SAMARIE 2

Histoires de pitas- falafels , de routes, de bédouins et de fer à repasser !

Durant les trois jours de notre trip en Judée Samarie, on s’arrêtait à mi-journée pour la pose. Ariel (notre guide) connaissait bien évidemment les endroits stop-faim casher.

Le premier jour à Kiryat Arba après notre visite au Tombeau des Patriarches.
J’aime bien ces lieux de restauration sans prétention où il y a souvent un petit « truc » intéressant à se mettre en souvenirs, l’esprit au repos, les yeux errent autour de soi. Et comme pitas, falafels, petits légumes marinés nous conviennent parfaitement, une petite goldstar et un double café et c’est reparti pour l’après-midi.

Il me faut tout de même noter les petits points négatifs sinon on va croire que le voyage nous était offert par l’Office du Tourisme Israélien. Qui dit arrêt coupe-faim dit arrêt-pipi…. Et là dans cet établissement agréable , les toilettes laissaient à désirer, comme dans la majorité des toilettes de France. Je sais que dans la région il y a des soucis plus importants que la propreté des toilettes mais si l’on veut des visiteurs, il faut aussi soigner ce petit endroit dans les haltes de restauration rapide.

Ce jour là, ce n'était pas les yeux qui devaient s'ouvrir mais les oreilles !

Lors de notre coupe-faim, deux connaissances d’Ariel sont venus nous tenir compagnie.Tous deux plus ou moins francophones. LeKrikri évoquera sa surprise à la vue des grands panneaux rouges à l’entrée des routes conduisant aux villages arabes, interdisant aux Israéliens et Juifs ces routes et villages : " oui mais les Israéliens laissent les Palestiniens rouler sur leurs routes ! " Et oui, MonKrikri, c'est ça Israël, l'Enfer du M.O.
Ces Israéliens nous disent qu'avant les accords d'Oslo, ils allaient régulièrement faire leurs courses à Ramallah, Jéricho ou autres villes devenues "palestiniennes".

La conversation dérivera sur un souvenir de l'un d'eux qui nous laissera bouche béé (ou pour être plus précis sur le « cul ») au récit d'un fait ubuesque .
Il y a une quinzaine d’années, un village de Judée-Samarie désirait qu’un nouveau tronçon de route soit construit afin de gagner un temps précieux dans les aller-retours quotidiens maison-travail. Une demande fut donc adressée à l'administration chargée des infrastructures routières de la région. Réponse : NIET. Les responsables du village eurent l'idée de contacter le village arabe le plus proche qui lui aussi était intéressé par ce nouveau tronçon et qui fit la demande à Jérusalem à la même administration : la réponse positive arriva dans les 3 jours.

Curieuse comme une pie, j'en demandai l'explication : ce service administratif était constitué par du personnel à la retraite de Tsahal, du Mossad et autres... tous gauchistes. Détail encore plus savoureux (humour jaune) : l'un des responsables, arrivé à l'âge de la retraite civile, déclara qu'il voulait rester à son poste sans être rétribué rien que pour lutter contre les sionistes de Judée-Samarie et le développement des villages.
En me rappelant cette conversation, je m'interroge sur leur calme, leur sérénité apparente. au récit de ce souvenir. Un français aurait tapé sur la table de colère.

Les Juifs auraient-ils acquis, au cours des siècles de persécution, une patience inscrite dans les gênes ?
Auraient-ils acquis au cours de leur histoire tourmentée dans leurs lieux bibliques, au milieu de ce moyen-orient constamment en tourmente, une notion du "temps" qui ne nous est pas familière ?
C'est là où je prends conscience que le manque d'éducation religieuse et sa spiritualité associée me font défaut. Je pressens que le 24 h du coucher du soleil au coucher du soleil et celui de minuit à minuit donne au Temps une autre valeur que les Juifs ont su appréhender.
Je vais donc résumer platement mon ressenti : le "Temps" est l'ami des Juifs ! Fin de ma tentative de cogitation intello

Puis au café, je m'enquis de la minorité bédouine : c'est la multiplication des p'tits pains ! Ils sont maintenant environ 200 000 dans le Neguev je n'ai pas retenu précisément la multiplication peut-être par 4, Israël leur autorisant le polygamisme. Dans ma logique française : il naît globalement autant de bébés mâles et femelles, alors où vont-ils chercher les autres épouses ?

" Serait-ce chez les Arabes musulmans d'Israël ?"
Réponse : " du tout, les Arabes méprisent les Bédouins à un point inimaginable. Ils vont les chercher à Gaza ou chez l'autorité palestinienne". Alors là, moi je n'y comprends plus rien ;) "mais les Gazaouis et celles de l'autorité sont arabes et musulmanes" Grands sourires autour de la table "oui mais les Bédouins possèdent un Trésor qui vaut trois foufounes et trois ventres + peut-être un bas de laine, en poils de chameau, de shekels : la nationalité israélienne.

Dernièrement il y a eu du lard dans le couscous bédouin : Israël a drastiquement baissé les montants des allocations par enfant. Les Bédouins, toujours bien conseillés par les Juifs gauchistes, ont résolu le problème : ils divorcent. Les épouses deviennent des femmes isolées sans ressources et percoivent les allocations dues à leur nouvel état de précarité.... Ça fait un petit pactole au chef de famille car évidemment, ces femmes divorcées ont droit à une sexualité procréatrice.

Autre conséquence de l'arrivée de ces épouses de Gaza et de "Palestine" : une chute énorme d'engagements des Bédouins dans Tsahal suite à la haine diffusée par ces femmes. Une bombe à retardement avec les nombreux enfants qui sont élevés dans cette haine.

Quand je vous dis que dans un petit troquet falafels, on apprend des choses étonnantes ! Bien sûr, on lit de temps à autre ces informations mais entendre les problèmes énoncés par ceux qui les vivent/côtoient au jour le jour les rendent très concrets.

C'était le falafel du premier jour.... à suivre.
Le deuxième jour fut dans un endroit un peu « délirant » que l’on ne peut rencontrer qu’en Israël ou dans des contrées à situation tendue.... et le troisième : on a bien ri !!!! :D
Kristiane
 
Messages: 184
Inscrit le: Novembre 21st, 2016, 4:00 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Kristiane » Décembre 9th, 2017, 9:34 am

Le peuple gaulois, presque toutes tribus confondues ( de la très droite à la presque très gauche, du people au bobogaucho), s'est trouvé en quelques heures un héros. Vercingétorix, lors de sa révolte contre Jules, n'avait pas fait mieux.

Les Gaulois avaient moralement besoin de se retrouver dans un homme qui représentait "l'AVANT". Instinctivement ils savent que leur "civilisation" est fichue.

Espérons que leur hommage se déroulera dans les meilleures conditions.

Hélas, le héros n'est plus. Nous n'en avons pas d'autre à l'horizon.

Perso, je comprends difficilement ces pleurs de rue des fans, ces débordements de douleur. Je ne les condamne pas, je ne me moque pas mais ces manifestations d'idolâtrie me sont étrangères. Bien évidemment je compatis à la douleur des enfants, de la famille et des amis. De plus, le Héros est parti à un âge que l'on qualifie de "normal" sachant qu'il n'y a pas de "normalité" dans la douleur de la perte d'un être cher.

Je n'étais pas spécialement "fan" mais lorsque mon fer à repasser commençait l'escalade de mon Himalaya de repassage, je mettais la station de radio "à chansons" et j'avoue que ses chansons en fond sonore ne me déplaisaient pas. Je pourrais écouter des émissions plus culturelles pendant ce moment mais après avoir laissé l'empreinte de mon cher Qalor sur le linge dans les moments qui m'intéressaient, j'ai abandonné.

Par contre, il ne me serait jamais venue à l'idée, même à 20 ans, d'aller à l'un de ses concerts même gratuitement. Ce n'est pas le chanteur qui m'aurait gênée, après tout j'aimais la plupart de ses chansons, mais la salle de fans : les cris, les hurlements, les trépignements : je n'aurais pas supporté.

Au revoir Johnny ! Tu as fait vibrer des milliers de Français, tu leur as fait oublier pendant quelques heures toutes leurs difficultés du moment (chômage, maladies, problèmes personnels) et dans ton départ tu fais, ce que personne ne peut faire actuellement, réunir les tribus.
Kristiane
 
Messages: 184
Inscrit le: Novembre 21st, 2016, 4:00 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Marock » Décembre 9th, 2017, 11:43 am

Marock
 
Messages: 426
Inscrit le: Mars 9th, 2011, 8:19 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Kristiane » Janvier 16th, 2018, 9:57 am

Quelle tête de linotte, ma petite bafouille traînait depuis plusieurs semaines dans un coin de l'ordi :lol:

TRIP EN JUDEE SAMARIE 3

Histoires de pitas- falafels , de routes, de bédouins et de fer à repasser !

Je parsème ces quelques lignes de photos.

Image

Pour le deuxième déjeuner, Ariel s'est arrêté devant un petit bâtiment en dur à une junction sous contrôle de soldats et d'après mes souvenirs en pleine nature. Nous avons vu en 3 jours beaucoup de sites historiques, de paysages et j'aurais dû prendre des notes et des photos mais bien souvent l'appareil restait dans la voiture. Oui Nina je mérite une baston !

A l'intérieur de ce bâtiment, des zones : un coin comptoir falafels, (le jeune couple s'en occupant francophone) le long d'un mur la vitrine de boissons froides (pas d'alcool), un coin repos avec deux vieux canapés en face à face et un vieux fauteuil, rescapés de guerre des salons, le genre que l'on trouve au pied des immeubles et devant les maisons le jour des "encombrants". Comment ces sièges s'étaient -ils retrouvés à cet endroit dans ce petit "salon" de campagne ? J'en compris rapidement l'utilité. Les soldat venaient, à tour de rôle, s'y reposer.

Et dans le reste de la pièce deux tables et chaises plastique blanc. Rien d'autre à raconter. Pourquoi ce lieu m'a-t-il paru "hors du temps" ? Certainement à cause de ce coin "salon de brocante" perdu dans les collines de Judée pour les soldats. Quand je dis qu'Israël c'est du "nulle part ailleurs" !

Image

Le troisième déjeuner dans un lieu plus animé : une supérette Rami Lévy en Judée ? en Samarie ? Nous allâmes à l'arrière du bâtiment où se trouvaient cafétaria et falafels.

Le jeune qui tenait le stand nous prévint : pas de pitas mais des petits pains de la taille de ceux de France. Aucune importance pour nous. Pas de complication, nous prenions toujours comme Ariel. Je vis le falafel's man ouvrir le pain , y mettre les différents légumes, le poser sur une plaque et là surprise prendre un gros fer à repasser (comme ceux de nos grands mères ou arrière-grands'mères qui reposaient sur le dessus du poêle, le fer pas la grand'mère) ce fer bien enveloppé de papier d'alu et vlan posé vigoureusement sur le petit pain.

Ce ne fut pas le miracle de la multiplication des pains mais après quelques minutes je restai bouché bée : à la levée du fer à repasser il en ressortit une baguette-limande dorée à souhait et qui se révéla croustillante.

Image

Ce fut au tour du Krikri de choisir ses ingrédients. Falafel's man avait déjà tartiné l'intérieur de ce qui ressemblait à un mélange de crème-yoghourt liquide, il mit les petits légumes puis Krikri voulut du thon. Immédiatement s'engagea un dialogue entre le jeune serveur et Ariel.

L'échange verbal était assez animé (avez-vous déjà vu un échange entre Israéliens non animé ?). :mrgreen:

Krikri, sachant pourtant pertinemment que mon hébreu se limitait à une dizaine de mots, me demanda "que se passe-t-il ?" Je lui répondis "tu n'aurais pas dû choisir du thon, le jeune ne veut pas car il a déjà tartiné de crème-yogourt ton pain". Il me regarda d'un drôle d'air "ben comment tu sais, tu connais juste dix mots d'hébreu !". :lol:

Son petit pain avec ses légumes restait en l'air dans la main du serveur, Ariel continuait à argumenter sérieusement et le serveur tout en répondant passait régulièrement la main disponible amoureusement au-dessus de sa plaque chauffante comme pour la protéger d'un grand malheur, et sa tête oscillait dans des "lo, lo, lo" bref NIET alors je mis fin à la discussion "no more tune". (coucou Yehoudi)

Image

Une fois assis, Ariel nous dit : "je ne comprends pas pourquoi il a refusé, chez nous (il était d'origine ashkénaze) on a toujours mis du beurre, de la crème avec le poisson. Il ne voulait pas que sa plaque soit souillée, plus casher. Vu que le serveur était typé plus séfarade, j'émis cette hypothèse ou alors d'origine d'Irak, Kurde avec des contraintes plus strictes ?

Ariel éclata de rire : "non, il est arabe".

iMPORTANT : pour cette dernière photo d'un pauvre village arabe perdu dans les collines des "Territoires", prenez la loupe pour voir les détails !


Image
Dernière édition par Kristiane le Mai 3rd, 2018, 7:09 pm, édité 1 fois au total.
Kristiane
 
Messages: 184
Inscrit le: Novembre 21st, 2016, 4:00 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Marock » Janvier 20th, 2018, 9:27 am

Ariel éclata de rire : "non, il est arabe".

Tu aurais pu le comprendre, rien que le coup du fer à repasser.

Certains ont des traits de génie.
Marock
 
Messages: 426
Inscrit le: Mars 9th, 2011, 8:19 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Kristiane » Janvier 20th, 2018, 12:37 pm

Tu veux dire que les Arabes se servent de fer à repasser pour la cuisine ???? C'est une idée : les grille-pains ont une vie éphémère !
Et merci de venir lire et d'ajouter ton grain de couscous !
Kristiane
 
Messages: 184
Inscrit le: Novembre 21st, 2016, 4:00 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Marock » Janvier 20th, 2018, 5:40 pm

Il n' y a pas qu' un fer à repasser pour utiliser un pain. Tout peut servir à tout.
Marock
 
Messages: 426
Inscrit le: Mars 9th, 2011, 8:19 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Kristiane » Février 9th, 2018, 9:57 am

Merci Marock pour tous tes liens qui me donnent à chaque fois le sourire ou le rire ! La bouée est géniale !

Lilly : tu as bien fait de me corriger pour forum/blog. L'Informatique et les Anciens : tout un poème. De l'informatique, je ne m'en suis servi dans ma vie professionnelle, que pour l'envoi de courriels et rapports. Alors quand on arrive à commenter, joindre des photos, on est presque dans la béatitude ! Tu m'as donné l'idée d'un petit pâté.

MAIS A QUOI JOUAIENT LES ENFANTS AVANT LA "CIVILISATION" = TELEVISION ET INTERNET ?

Actuellement, Télévision et Internet sont les occupations et même les sports favoris des jeunes et même relativement jeunes.

Un jour de janvier 2018, grande décision hivernale prise d'un commun accord LeKriKri et moi : on s'attaque aux cartons de la cave, c'est à dire aux photos des tantes inconnues des arrières grands pères, aux factures des concessions de cimetière de 1850, aux distinctions d'Isabelle la Catholique datant de 1905, idem avec le roi du Portugal attribuées à une pièce rapportée d'une arrière grand'mère, que faire des Emprunts russes (téléphoner à Poutine ?) des coupons de mines d'Afrique du Sud....et après l'ouverture d'un carton, j'ai entendu LeKriKri rire au lieu d'entendre le bruit sec de la déchirure de documents. Intriguée (et curieuse), je demande le pourquoi du rire. Réponse "rien, des conneries". Alors là les conneries ça m'intéresse. :lol: Je me précipite lors qu'il allait commettre l'irréparable.

"Quoi, tu vas déchirer ce document. Te rends-tu compte du trésor pour tes enfants, petits enfants" et j'attrape précieusement le "document historique".

Voici l'invitation 1946, de Krikri 7 ans, à jouer dans son jardin aux fils du garde-barrière, du cordonnier et du fromager . On peut remarquer le rôle important des soeurs des petits copains. (C'est en bas du document)

Imageclick image upload

C'était en 1946 après la guerre (précision pour les plus jeunes ayant eu de vagues notions historiques enseignées par l'EN) , pas encore la Télé.

En 1976, pas encore Internet mais la télé (souvent noir et blanc) et pour les petits : Père Castor, Nounours et Nicolas, Casimir et les livres Caroline à la mer, Martine petite maman......la télévision ne marchait pas du matin au soir. On appuyait sur le bouton (pas de télécommande) à heures fixes.

Dans l'un de mes cartons à explorer, tous les "trésors" de nos filles. Voici en 1976 à quoi rêvait la fille, 6 ans, de Krikri. Mai 68 n'avait pas encore fait trop de dégâts dans les têtes.

Image

Interrogation en 2018 : comment ai-je pu, alors que je n'étais pas très "femme au foyer" et plutôt "féministe" donner l'image d'une femme épanouie dans une telle corvée :

https://www.youtube.com/watch?v=z23tjuSLKNc
Dernière édition par Kristiane le Mai 3rd, 2018, 7:07 pm, édité 2 fois au total.
Kristiane
 
Messages: 184
Inscrit le: Novembre 21st, 2016, 4:00 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Marock » Février 9th, 2018, 7:52 pm

MAIS A QUOI JOUAIENT LES ENFANTS AVANT LA "CIVILISATION ?

Et maintenant ?
Marock
 
Messages: 426
Inscrit le: Mars 9th, 2011, 8:19 pm

Re: Pour Christiane

Messagepar Kristiane » Février 23rd, 2018, 10:56 am

Un paté !

Marock : excellent tes petits singes !

Les petits enfants grandissant (trop vite), ce matin je regardais les résultats des collèges et lycées de ma région et puis les différents avis d'anciens élèves. Visé un établissement privé (sous contrat) catholique mais ne sélectionnant pas les élèves sur ce critère religieux . Il faut rester les pieds sur terre : vu le nombre de demandes dans les établissements privés, il faudra peut-être envisager un petit coup de pouce de piston.

Les avis d'anciens élèves : parfois trop élogieux donc suspects (comme certains sur les sites d'hôtellerie et de restauration) certains trop négatifs pouvant émaner de cancres ayant usé leur fond de jeans dans tous les bahuts de France et de Navarre, d'autres reflétant mieux la réalité avec les points forts et faibles de l'établissement.

Le meilleur commentaire lu et qui me conforte dans ce choix :

"L'établissement ne respecte pas la "diversité" des élèves." :lol:
Kristiane
 
Messages: 184
Inscrit le: Novembre 21st, 2016, 4:00 pm

PrécédentSuivant

Retour vers Bac à sable

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron